Les normes rédactionnelles adaptées à la publication électronique et aux normes de stylage de OpenEdition sont également en ligne.

Normes rédactionnelles

Documents pour l’histoire du français langue étrangère ou seconde (DHFLES)

Longueur du texte :

  • Pour les interventions : 30 000 – 35 000 signes, espaces, notes, références bibliographiques, résumés et mots-clés compris.
  • Pour les conférences : jusqu’à 60 000 signes.

Note importante : pour la sélection des textes, le Comité scientifique se fondera avant tout sur des critères de qualité et d’intérêt scientifique, d’où la relative liberté pour le nombre de signes. Le Comité se réserve toutefois le droit d’exiger de la part des contributeurs une réduction du nombre de signes (même si la limite supérieure n’est pas dépassée).

Logiciel : Word (.doc ou .docx).

Police : Times New Roman 12

Métadonnées de l’article

Dans l’ordre suivant :

-Titre

-Prénom – Nom : Si le nom est composé, séparer les deux noms par une espace insécable [Crtl+majuscule + barre d’espace] ; ne pas écrire le nom de famille en lettres capitales, la majuscule à l’initiale est suffisante.

-Affiliation 

-Courrier électronique

-Résumé en français : 10 à 15 lignes

-Résumé en anglais : 10 à 15 lignes

-Mots clés : de 5 à 8 – pas de majuscule sauf pour les noms propres ou conventions particulières à une langue donnée ; pas de point après le dernier mot-clé – si le mot clé est un auteur : indiquer uniquement son nom.

-Key words : de 5 à 8 – pas de majuscule sauf pour les noms propres ou conventions particulières à une langue donnée ; pas de point après le dernier mot-clé – – si le mot clé est un auteur : indiquer uniquement son nom.

 

Voir un exemple :

https://journals.openedition.org/dhfles/7287

Mise en page du texte

  1. Sélectionner la langue française dans votre logiciel pour que les guillemets de type « … » et les espaces insécables devant les points de ponctuation : ; ? ! apparaissent de façon automatique.
  1. Times New Roman 12. Interligne 1,5. Alignement à gauche et à droite. Pas de retrait à la première ligne des paragraphes.

L’usage des italiques sera réservé aux mots étrangers, à la mise en évidence, aux titres d’ouvrages, de recueils, de journaux ou périodiques, etc. ; celui des caractères gras aux seuls titres et intertitres propres au document. Le soulignage, lui, est à éviter. Écrire les majuscules avec les accents et autres diacritiques. Pour la numérotation des siècles, des souverains et des papes, recourir aux chiffres romains, ainsi : au XVIIIe siècle, Louis XIV, Benoît XVI. Dans les sigles écrits en majuscules, ne pas mettre de point entre les lettres (AIU et non A.I.U.). 

  1. Intertitres

– en mettre obligatoirement pour éviter des textes trop compacts.

– pas de numérotation manuelle et sans retrait

– pas plus de 3 niveaux d’intertitres

  1. Notes

– appels de note avec des chiffres en exposant précédant le point, par exemple : …communication spécialisée1. « … les ordres religieux »2.

– les notes obligatoirement en bas de page, sont informatives, explicatives.

– Times New Roman 10.

  1. Citations

– Citations brèves (deux à trois lignes au maximum) : intégrées au texte même, encadrées de guillemets.

– Citations d’une longueur supérieure à quatre lignes : en retrait (2 cm) à droite et à gauche, sans guillemets, Times New Roman 10.

– Citations en langue étrangère dans un article en français : insérer dans le corps de l’article la traduction en français et reproduire en note –si on le souhaite- l’extrait dans l’original.

– Utiliser […] pour une coupure dans le texte cité.

  1. Signes de ponctuation

– une espace insécable avant et après pour les signes dits doubles : « … » : ; ? ! mais pas pour les parenthèses.

– utiliser en guillemets internes, les guillemets simples ‘…’.

– pour les passages en langue étrangère ou les titres d’articles en langue étrangère, conserver les guillemets typographiques à la française.

– pour les tirets faire la distinction entre le trait d’union, petit, pas d’espaces de part et d’autre (signe qui unit) et le tiret, plus grand, avec une espace insécable avant et après.

  1. Nombres et chiffres

– en lettres jusque seize ; en chiffres à partir de 17.

– en cas d’énumération, ils sont en chiffres.

– nombres à plus de trois chiffres : insérer une espace insécable (et non un point) tous les trois chiffres, pour marquer les milliers. Pour insérer un insécable pressez simultanément les touches Ctrl, Maj et Espace.

  1. Dates

– jours : en chiffres et non en lettres, ils sont liés au nom du mois par une espace insécable : Le 2 décembre, le 1er janvier

– mois : jamais abrégés, ils ne prennent pas de majuscule.

– années : toujours en chiffres. Les développer en 4 chiffres ex. les années 1960. On écrit aussi les années cinquante.

– siècles : toujours en chiffres romains, suivis d’un simple « e » en exposant ex. : XIXe siècle.

    1. Abréviations diverses

cf. ; sic ; supra ; infra ; ibid. ; ibid. : 9; vol. ; t. 9 ; p. 212.

Références bibliographiques

Veuillez télécharger les Recommandations aux auteurs pour connaître tous les détails sur les références bibliographiques.

Publication d’images

  • Format informatique : jpeg.
  • 300 dpi minimum, format 10 x 10 cm minimum, 20 x 20 cm maximum.

  • Les images doivent être accompagnées de légendes réunies dans un document Word.rtf ; à chaque nom de fichier d’image doit correspondre une légende.

Pour les textes rédigés en anglais, les auteurs voudront bien se référer aux normes et recommandations de l’APA (http://www.apastyle.org).